OPITCIWAN

Opitciwan, un film de Louise de Grosbois

Des photos prises par Alphida Crête en 1917, dans la forêt de la Haute-Mauricie, réveillent la mémoire des aînés de la communauté d’Opitciwan. Près d’un siècle plus tard, Louise de Grosbois refait l’itinéraire de son grand-père, Alphida Crête, en Haute-Mauricie, au pays des Atikamekw. Déjà, en 1917, ce dernier avait photographié les bouleversements causés par l’industrialisation.

La cinéaste découvre des ravages plus grands encore: la forêt a été rasée et le mode de vie qui en découlait s’est éteint avec elle. Mais on ne détruit pas aussi facilement un peuple et ses traditions séculaires: les Atikaekw luttent pour retrouver leur identité et se donner les institutions qui leur ressemblent.

Siméon Chachai nous guide auprès des siens entre les maisons du village, l’école, l’église et la forêt maintenant dévastée par l’industrialisation.

(VISIONNER)

Voir le site web de LOUISE DE GROSBOIS

Fiche technique

Documentaire, 49 minutes, 1997

Réalisé avec nos ami.e.s: Siméon Chachai, Noël Dubé, François-Sylvain Awashish, Monique Awashish et les personnes porteuses de paroles: Basile Denis-Damée, Charles Chachai, Gérard Isheroff, Nérée Chachai, Antoine Awashish, Silena Awashish, Pen Jaco, Simon Awashish, Joséphine Awashish

Recherche, scénario, réalisation / Louise de Grosbois

Image / Michel Lamothe, Ivan Gekof

Prise de son / Esther Auger, Diane Carrière

Montage / Louise Dugal

Montage sonore / Esther Auger

Musique / Moseckan

Production / Sylvain L’Espérance

English